Développement durable lié à l'eau

L'enjeu 1 du SAGE Blavet s'intitule précisément "Co-construction d'un développement durable pour une gestion équilibrée de la ressource en eau". Cet enjeu représente un des fondements de la stratégie retenue. La CLE du SAGE Blavet affirme ainsi la nécessité de passer d'une politique de concurrence des usages à une politique territoriale de l'eau, et de concevoir le respect des ressources du territoire comme une opportunité.

Amplifier la concertation

Le développement durable, se construisant sur la confrontation des intérêts sociaux, environnementaux et économiques, a besoin de lieux de débats et d'arbitrages. La concertation, initiée depuis 15 ans sur le bassin versant dans le cadre du SAGE Blavet, doit s'amplifier aujourd'hui pour atteindre les objectifs fixés par la CLE elle-même et par la directive cadre sur l'eau (DCE). Cette nécessité est renforcée par l'enjeu lié au changement climatique qui oblige à anticiper l'avenir.

Trois axes de travail sont associés à cet enjeu :

Eau et urbanisme

Le PAGD prévoit la mise en place d'une cellule de réflexion autour des liens entre l'eau et l'aménagament local : eaux pluviales, zones humides, bocage, inondations, qualité de l'eau... Le soutien des collectivités à une agriculture durable économe en intrants peut également constituer une action à co-construire en partenariat entre les représentants des collectivités et des agriculteurs, sous l'égide le la CLE.

Eau et agriculture

La structure porteuse du SAGE Blavet propose la création, au sein de la Chambre d'agriculture, d'une cellule de réflexion dont le rôle est de co-définir des axes prioritaires de travail concernant l'eau au regard de leurs activités : réfexions, par exemple, autour du foncier (échanges parcellaires pour favoriser des systèmes herbagers), du bocage (filière bois énergie source de revenu pour les agriculteurs et plus économique à long terme pour les propriétaires des bâtiments collectifs dont les collectivités), de la promotion d'exploitations agricoles économes en intrants pouvant alimenter les restaurants scolaires, etc

Eau et développement économique, dont tourisme

La structure porteuse du SAGE Blavet propose la création, au sein de la Chambre de commerce et d'industrie et de la Chambre des Métiers, d'une cellule de réflexion dont le rôle est de co-définir des axes prioritaires de travail concernant l'eau au regard de leurs activités : économies d'eau, rejets des eaux usées, imperméabilisation et entretien sans polluants des abords des entreprises... Les acteurs du tourisme sont également concernés par ce travail de réflexion ainsi que les entreprises et sociétés liées à la mer et situées en rade de Lorient.